mardi 16 juillet 2019

ILS SONT ALLÉS SUR LA LUNE

ILS SONT ALLÉS SUR LA LUNE (1/6) - Près de vingt ans avant que Neil Armstrong n’y pose le pied, le dessinateur du célèbre reporter à la houppette envoya son héros en mission vers notre cher satellite. Un double récit visionnaire, encore aujourd’hui.



Bien avant que Neil Armstrong et Buzz Aldrin, les astronautes de la mission Apollo XI, ne se posent sur le sol lunaire, le 21 juillet 1969, des écrivains, des philosophes, des poètes avaient rêvé de cet exploit insensé. Parmi eux, Hergé, Jules Verne, Lucien de Samosate, H. G. Wells, Cyrano de Bergerac et Norman Mailer.



Un jeune homme avec une drôle de houppette, engoncé dans un scaphandre orange, se présente face à une porte extérieure qui tourne lentement sur ses gonds. L’instant est solennel. Il descend les échelons qui courent le long d’une fusée à damier rouge et blanc, puis pose pour la première fois le pied sur la Lune.
Sur la planche 25 d’On a marché sur la Lune, Hergé (1907-1983) a pris le temps de ralentir l’action. Une grande case s’offre aux yeux des lecteurs. On y distingue un ciel noir, scintillant d’étoiles. La surface lunaire apparaît désolée, spectrale, avec ces cratères spectaculaires et un majestueux vaisseau posé, silencieux… En plissant les yeux, on discerne un Tintin minuscule qui s’avance vers l’infini (et au-delà) en disant: «Ça y est!… J’ai fait quelques pas!… Pour la première fois sans doute dans l’histoire de l’humanité, ON A MARCHÉ SUR LA LUNE!»

- Crédits photo : casterman

De manière ô combien singulière, quelque vingt ans plus tard, les lecteurs de Tintin et Milou auront comme une impression de déjà-vu lorsque, le 21 juillet 1969, Neil Armstrong prononcera ces mots: «Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité!»
Encore aujourd’hui, la similitude est frappante. Avec le recul, ce qui retient l’attention, c’est qu’Hergé ait imaginé cette extraordinaire odyssée spatiale au quotidien, dans ses tout petits détails et sans la moindre grandiloquence.
Cette absence d’emphase romanesque est sans doute due à l’état d’esprit général de l’artiste, qui, après avoir été accusé d’incivisme (il a continué à publier les aventures de Tintin et Milou dans Le Soir volé sous l’occupation allemande), sort brisé de la Seconde Guerre mondiale. Son arrestation par la Sûreté de l’État, à l’automne 1944, continue de miner le dessinateur. Même le fait d’avoir été blanchi grâce à l’intervention du résistant Raymond Leblanc, avec qui il fonde le magazine Tintin en 1946, ne suffit pas à le remettre en selle
http://tinyurl.com/y6rrgpb9

vendredi 12 juillet 2019

Masterclasse de Jean-Claude Ameisen


59 MIN

Jean-Claude Ameisen : "Vivre c'est avoir réussi pendant un temps à ne pas déclencher son autodestruction"










Vivre c'est avoir réussi pendant un temps à ne pas déclencher son autodestruction. Ce qui est nécessaire à la vie d'une cellule, c'est la présence d'autres cellules. Au niveau cellulaire et donc élémentaire, c'est les relations entre les cellules qui déterminent leur survie ou leur disparition. Les relations entre la vie et la mort peuvent ne pas être celle de la destruction mais être de l'ordre des communications.
Une Masterclasse avec Jean-Claude Ameisen… cette collection de grands entretiens que nous avons d’abord consacrés sur France Culture à la création culturelle s’ouvre progressivement à d’autre voix et notamment à celle des chercheurs. 
L’immunologie c'est l'étude de l'organe dans notre corps qui nous protège contre les microbes. Comment est-ce que cet organe fait la différence entre le soi et le non-soi, ce qui vient de l'intérieur et ce qui est à l'extérieur ? Comment fait-il la différence entre ce qui n'est pas dangereux et ce qui est sain ? 
Vacciner c'est permettre le développement d'une mémoire par rapport à ce qui a été rencontré. Comment la mémoire d'un organe qui n'a pas de conscience se met-elle en place ?
A quoi ressemble le travail des hommes et femmes en blouse blanche, d’où viennent les idées, comment naissent les vocations ? Et dans ce moment de transition du culturel vers le scientifique nous devions faire entendre Jean-Claude Ameisen car ce dernier ne croit pas à cette frontière qui sépare les deux grands champs de la créativité et de la rationalité humaine...
http://tinyurl.com/yy9bd6xh

mercredi 10 juillet 2019

Axel Kahn, les qualité de la marche à pied

http://tinyurl.com/y6dmetv6
Axel Kahn donne une conférence sur les qualités de la marche et de son impact sur la santé.

lundi 8 juillet 2019

Meero, ambition : plateforme mondiale pour les photographes


La start-up, qui vient de lever 230 millions de dollars, ambitionne de devenir une plateforme mondiale pour les photographes.

Il parle vite, Thomas Rebaud. Tellement vite que son articulation laisse à désirer. Il faut dire que l’entrepreneur de 31 ans n’aime pas perdre son temps. Meero, la start-up qu’il a créée il y a trois ans et demi, vient de réaliser la deuxième plus grosse levée de fonds de l’histoire de la French Tech, derrière OVH. Sa société, qui compte «disrupter» le secteur de la photographie, a levé 230 millions de dollars et rejoint le cercle fermé des licornes françaises, ces start-up comme BlaBlaCar ou Doctolib valorisées plus d’un milliard. «Les investisseurs ont été convaincus par nos chiffres délirants de croissance, et aussi par ma verve - je sais me montrer persuasif quand je pitche», raconte au Figaro le jeune patron.

http://tinyurl.com/yxks3ck6

mardi 11 juin 2019

Artificial Intelligence Summit : rendez-vous le 11 juin à Lyon pour une rencontre IA et éthique

La seconde édition de l’Artificial Intelligence Summit se tiendra le 11 juin à Lyon sur le campus INSEEC U. Au programme : conférences, tables rondes et keynotes pour en apprendre plus sur l'intelligence artificielle et les questions que cela pose sur un plan éthique.

Axel Kahn débattra le 11 juin à Lyon avec le prospectiviste Joël de Rosnay, dans le cadre de la 2e édition de l’Artificial intelligence summit organisé par Inseec U en partenariat avec La Tribune.

http://tinyurl.com/y673nohp

dimanche 9 juin 2019

Ecoutez sur France Inter Jean Abitbol à l'occasion de son nouvel ouvrage "Voix de femmes"



Le célèbre Phoniâtre Jean Abitbol publie aux éditions Odile Jacob "voix de femmes".

http://tinyurl.com/y4vjnhsf


LA GOELETTE TARA EST A SAINT-MALO !

A l’occasion du festival "Etonnants Voyageurs", la goélette Tara est amarrée à Saint-Malo (8-10 JUIN)
Construite en France à l’initiative de Jean-Louis Étienne, médecin explorateur, en 1989, baptisée initialement Antarctica, cette goélette a parcouru toutes les mers du globe jusqu’en 1996.
Puis elle fut reprise par Sir Peter Blake sous le nom de Seamaster, pour en faire l’instrument principal de son programme de défense de l’environnement soutenu par le Programme des Nations unies pour l'environnement). Tragiquement, l’aventure s’arrêta en 2001 sur le fleuve Amazone au Brésil à la suite du meurtre de Peter Blake par des pirates et le bateau fut alors laissé à quai pendant deux ans. Aujourd'hui, la goélette appartient à la Fondation Tara Océan, vouée à la recherche scientifique et à la défense de l’environnement, afin de prédire et mieux anticiper l’impact du changement climatique.
#climat #océan #environnement #TaraOcéan