jeudi 11 juin 2020

Stéphane Soumier lance B Smart le 16 juin prochain

B Smart : Stéphane Soumier lancera sa chaîne éco le 16 juin prochain






Disponible gratuitement, cette nouvelle antenne propose de mettre les entrepreneurs à l'honneur.

B Smart se dévoile. Hier lors d'une web-conférence, Stéphane Soumier a présenté à la presse sa nouvelle chaîne économique à destination des "audacieux", baptisée B Smart. Disponible à partir du 16 juin sur les Freebox, la chaîne, dont le lancement a été reporté pour cause de coronavirus, arrivera dans les bouquets de Canal+ le 23 juin et chez Orange et Bouygues le 9 juillet. On ignore pour l'instant si elle sera visible chez les abonnés SFR.

"Nous allons nous concentrer sur quatre thématiques : l'emploi, les PME, la tech et l'impact", a précisé l'ancien présentateur de la matinale de BFM Business, qui planche sur ce projet depuis son départ de la chaîne économique du groupe Altice, l'année dernière. Gratuite, BSmart diffusera 7 heures de programmes frais par jour, complétés par des rediffusions. La chaîne promet d'être une antenne "de combat au service des entrepreneurs", désireuse de "défendre la création de richesse, l'entreprise et le libéralisme".

Côté programmes justement, les téléspectateurs pourront retrouver mensuellement Michel Denisot, à la tête d'une émission sur les "comex", ces comités exécutifs où se décident les grandes orientations d'une entreprise. Autre visage de la chaîne, Jean-Marc Sylvestre, ex-figure de TF1, qui présentera une émission quotidienne dédiée aux PME et TPE. Comme puremedias.com l'évoquait déjà en mai dernier, Stéphane Soumier sera lui aussi chaque soir à l'antenne à 18h, avec des entrepreneurs qu'il entend mettre à l'honneur. Guillaume Dubois, ex-dirigeant de BFMTV et de "L'Express" sera aussi de la partie tout comme Capucine Graby ex-iTELE qui sera, elle, en charge de la matinale de la chaîne éco.

Des émissions sponsorisées par des marques
Financée par CMI, le groupe de Daniel Kretinsky, qui injecte environ 4,5 millions d'euros, B Smart se donne trois ans pour atteindre la rentabilité. Elle compte notamment pour ce faire sur la publicité, les partenariats et le sponsoring d'émissions.

source : Benjamin Meffre - Pure Medias

Aucun commentaire:

Publier un commentaire