jeudi 10 décembre 2020

André Comte-Sponville à la Grande Librairie

 

Témoin d'une guerre de religions qui a duré plus de 50 ans en France et d'une épidémie de peste, Montaigne est le contraire d'un maître à penser. Aux XVIème siècle, fin de la Renaissance, il fait l'éloge de la joie, il entend vivre au présent et pense qu'il faut toujours être en mouvement. Montaigne était peut-être l'esprit le plus libre qu'il soit, l'un des écrivains les plus fraternels. 
Le philosophe André Comte-Sponville lui consacre un livre "Dictionnaire amoureux de Montaigne"  publié aux éditions Plon.
Une porte d'entrée remarquable dans l'œuvre et la vie de ce personnage historique. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire