lundi 16 décembre 2019

Usbek&rica : Et si on protégeait les espaces fictionnels au même titre que les espaces naturels ?


La fiction nous humanise. Nos civilisations se sont construites sur de grands récits mythiques. Retrouver le potentiel d’origine de l’humanisme et de la République des Lettres dans les humanités numériques est chose possible si nous le voulons. Parce que nous appartenons toutes et tous à la même espèce animale, nous avons davantage de similitudes que de différences dans notre manière d’habiter le monde et d’en imaginer des déclinaisons.
Le pays de l’imaginaire est infini. S’il ne peut pas être cartographié, nous pourrions y distinguer des lieux emblématiques et en dégager des destinations désirables. 


https://usbeketrica.com/article/proteger-les-espaces-fictionnels-comme-les-espaces-naturels

Aucun commentaire:

Publier un commentaire