mardi 11 juin 2019

Artificial Intelligence Summit : rendez-vous le 11 juin à Lyon pour une rencontre IA et éthique

La seconde édition de l’Artificial Intelligence Summit se tiendra le 11 juin à Lyon sur le campus INSEEC U. Au programme : conférences, tables rondes et keynotes pour en apprendre plus sur l'intelligence artificielle et les questions que cela pose sur un plan éthique.

Axel Kahn débattra le 11 juin à Lyon avec le prospectiviste Joël de Rosnay, dans le cadre de la 2e édition de l’Artificial intelligence summit organisé par Inseec U en partenariat avec La Tribune.

http://tinyurl.com/y673nohp

dimanche 9 juin 2019

Ecoutez sur France Inter Jean Abitbol à l'occasion de son nouvel ouvrage "Voix de femmes"



Le célèbre Phoniâtre Jean Abitbol publie aux éditions Odile Jacob "voix de femmes".

http://tinyurl.com/y4vjnhsf


LA GOELETTE TARA EST A SAINT-MALO !

A l’occasion du festival "Etonnants Voyageurs", la goélette Tara est amarrée à Saint-Malo (8-10 JUIN)
Construite en France à l’initiative de Jean-Louis Étienne, médecin explorateur, en 1989, baptisée initialement Antarctica, cette goélette a parcouru toutes les mers du globe jusqu’en 1996.
Puis elle fut reprise par Sir Peter Blake sous le nom de Seamaster, pour en faire l’instrument principal de son programme de défense de l’environnement soutenu par le Programme des Nations unies pour l'environnement). Tragiquement, l’aventure s’arrêta en 2001 sur le fleuve Amazone au Brésil à la suite du meurtre de Peter Blake par des pirates et le bateau fut alors laissé à quai pendant deux ans. Aujourd'hui, la goélette appartient à la Fondation Tara Océan, vouée à la recherche scientifique et à la défense de l’environnement, afin de prédire et mieux anticiper l’impact du changement climatique.
#climat #océan #environnement #TaraOcéan

mardi 4 juin 2019

Isabelle AUTISSIER sera à ETONNANTS VOYAGEURS


Première femme à faire le tour du monde à la voile en solitaire, elle est aussi une remarquable écrivaine. Amoureuse de la mer et de la nature, elle utilise l’écriture pour sensibiliser le grand public à la richesse de l’environnement. Son livre, Kerguelen, le voyage du pays de l’ombre lui vaut le prix Gens de Mer en 2006. Dans son dernier roman, elle narre la captivante histoire d’une famille, originaire d’une ville portuaire du cercle polaire Arctique en Russie, aux côtés de Rubin qui vont tenter, avec son fils Iouri, de résoudre la disparition de sa mère Klara, chercheuse, arrêtée puis déportée au Goulag à l’époque stalinienne. Une histoire de réconciliation haletante.


http://tinyurl.com/y4vl2l8z

Christophe ANDRE : "le temps de méditer"

@Pamput

A l'occasion de la parution de son nouveau livre "Le temps de méditer", rencontrez le psychothérapeute Christophe André à la Fnac des Ternes le 29 juin à 15h.

http://tinyurl.com/y3rnv7ug

samedi 1 juin 2019

Michel Serres


Navigateur, grand voyageur, conteur d’histoires, le philosophe Michel Serres est décédé samedi 1er juin à l’âge de 88 ans. 
Ecrivain et historien des sciences, passionné notamment par l’écologie et l’éducation, membre de l’Académie française, il a souvent participé aux conférences de Sense Agency. Il était passionné par toutes les formes du savoir, anticipant les bouleversements liés aux nouvelles technologies de la communication. 

Quelques dates qui auront marqué sa longue carrière de Philosophe :

1949 : Ecole navale à Brest.
1955 : agrégation de philosophie. 
1956/58 : officier de marine, participe à l'expédition de Suez.
1958 : assistant de philosophie à la faculté de Clermont-Ferrand où enseigne Michel Foucault.
1969 : professeur d'histoire des sciences à l'Université Panthéon-Sorbonne.
1984 : professeur de philosophie à l'université californienne Stanford.
1985 : "Les Cinq Sens", prix Médicis de l'essai.
1990 : élu à l'Académie française (siège occupé par Edgar Faure).
2012 : "Petite Poucette", son principal succès (270.000 exemplaires vendus).

mercredi 22 mai 2019

CYNTHIA FLEURY : le soin est un humanisme

Tel est le chemin éternel de l'humanisme : comment l'homme a cherché à se construire, à grandir, entrelacé avec ses comparses, pour grandir le tout, et non seulement lui-même, pour donner droit de cité à l'éthique, et ni plus ni moins aux hommes. Quand la civilisation n'est pas soin, elle n'est rien. Cynthia Fleury Soigner, la chose est ingrate, laborieuse, elle prend du temps, ce temps qui est confisqué, ce temps qui n'est plus habité par les humanités. Ici se déploie une tentative de soigner l'incurie du monde, de poser au coeur du soin, de la santé, et plus généralement, dans nos relations avec les autres, l'exigence de rendre la vulnérabilité capacitaire et de porter l'existence de tous comme un enjeu propre, dans toutes les circonstances de la vie. 
Cynthia Fleury, conférencière Sense Agency,  expose une vision humaniste de la vulnérabilité, inséparable de la puissance régénératrice des individus ; elle conduit à une réflexion sur l'hôpital comme institution, sur les pratiques du monde soignant et sur les espaces de formation et d'échanges qui y sont liés, où les humanités doivent prendre racine et promouvoir une vie sociale et politique fondée sur l'attention créatrice de chacun à chacun.

Michel Onfray : La danse des simulacres

Le système médiatique vit bien souvent de polémiques. Les livres et les oeuvres en font souvent les frais. C'est ainsi que, la plupart du temps, parce qu'ils ne laissent pas prise à la chicane, on ignore que Michel Onfray a publié une dizaine de recueils de poésie et une vingtaine de livres consacrés à l'art en général ou à célébrer l'oeuvre d'un certain nombre d'artistes contemporains – entre autres, les peintres Jacques Pasquier et Vladimir Velickovic, Ernest Pignon-Ernest et Valerio Adami, Robert Combas, Gérard Garouste et Gilles Aillaud, les photographes Willy Ronis et Bettina Rheims, le sculpteur Pollès, les compositeurs Pascal Dusapin et Éric Tanguy, mais aussi les artistes des sens oubliés, le goût et l'odorat, que sont les cuisiniers, les viticulteurs et les oenologues – Charles Fourier parlait à leur propos de gastrosophie.
La Danse des simulacres rassemble près d'une vingtaine de livres qui constituent une esthétique généralisée – l'un d'entre eux est un éloge de l'art contemporain. Elle se constitue à partir du corps sensuel, autrement dit du corps qui regarde et voit, entend et écoute, sent et goûte. Diderot disait qu'il n'existe qu'un seul sens, le toucher, et qu'il est diversement modifié : on touche avec les yeux, avec le nez, avec la bouche, avec les oreilles, avec toute la peau... Cette esthétique est une célébration du toucher.
En ouverture, un récit autobiographique inédit raconte comment se constitue un jugement de goût.

lundi 20 mai 2019

Granville. Nicolas Bouzou en conférence le 22 mai



Nicolas Bouzou, économiste et écrivain et conférencier Sense Agency, sera à Granville Digital pour parler "Innovation et territoire".  pour lui, l'innovation peut être facteur de ré-industrialisation.

http://tinyurl.com/y4x7ngz5

vendredi 17 mai 2019

mercredi 8 mai 2019

Isabelle Autissier : Oublier Klara

Isabelle Autissier est la première navigatrice à avoir accompli un tour du monde en solitaire à la voile. C’était en 1991 et cet exploit l’a rendue très populaire, une popularité que n’a pas démenti son engagement indéfectible pour la préservation de la nature, notamment au sein du WWF qu’elle préside, au point qu’une rue porte désormais son nom à Plescop dans le Morbihan ! Mais à côté de cet engagement, elle s’est aussi lancée il y a quelques années dans l’écriture, avec des romans comme Seule la mer s’en souviendra et Soudain, seuls, publié en 2015, traduit dans dix langues et en cours d’adaptation au cinéma. Isabelle donne aussi des conférences sur l'environnement et fait partie, par ailleurs, des conférenciers Sense Agency.
Son dernier livre vient tout juste de sortir sous le titre "Oublier Klara" : Mourmansk, au Nord du cercle polaire. Sur son lit d’hôpital, Rubin se sait condamné. Seule une énigme le maintient en vie : alors qu’il n’était qu’un enfant, Klara, sa mère, chercheuse scientifique à l’époque de Staline, a été arrêtée sous ses yeux. Qu’est-elle devenue ? L’absence de Klara, la blessure ressentie enfant ont fait de lui un homme rude.

mardi 7 mai 2019

Jacques Attali : Histoires de l’alimentation – De quoi manger est-il le nom ?


Jacques Attali publie aux éditions Fayard : Histoires de l’alimentation – De quoi manger est-il le nom ?

Jacques Attali raconte ici les histoires de l’alimentation : les modes de production de nos aliments, les arts de la table, la cuisine moléculaire, comment nourrir 9 milliards d’hommes demain – autant de perspectives économiques, politiques, culturelles, sociologiques, démographiques pour comprendre l’avenir.

Cette vaste fresque révèle comment nous sommes passés d’une nourriture variée, naturelle et abondante à des produits alimentaires standardisés, industriels et uniformisés, poisons pour l’homme et la nature. Elle nous dévoile la puissance immense, économique, idéologique et politique, de l’industrie agroalimentaire. Elle nous raconte aussi les liens méconnus entre la nourriture et la conversation, entre l’alimentation et le pouvoir, entre ce que nous mangeons et la géopolitique.
Comprendre cette histoire est fondamental, si l’on veut prendre en main sa propre alimentation, manger sain et bon  ; et sauver la nature, dont dépend la survie de l’humanité.  »

Polytechnicien, énarque et ancien conseiller spécial du président de la République François Mitterrand pendant dix ans, Jacques Attali, conférencier Sense Agency, est le fondateur de quatre institutions internationales : Action contre la faim, Eureka, BERD et Positive Planet.